Christiana une artiste motivée qui ne cesse de participer aux castings

Christiana une artiste motivée qui ne cesse de participer aux castings

Christiana une artiste motivée qui ne cesse de participer aux castings
http://www.casting.fr/chris4245 figurante, silhouette et chanteuse, Christiana est une femme active, une réussite qu’elle doit à sa motivation et son envie de faire de nouvelles rencontres.

« Grâce à Casting.fr, j'ai pu participer à différentes figurations dans des longs et courts-métrages ainsi que des clips ! J'avoue avoir du mal à me rendre aux rendez-vous de sélections de figurants pour les grands films qui nécessitent des allers et retours en transports, ce qui doit être un tort, je pense !
Par contre je me souviens que, dans les années 80, d'inscriptions par téléphone à des castings repérés dans les rubriques "divers" des journaux mais une machine m'annonçait un numéro d'enregistrement auquel il n'était donné aucune suite. Ce système était très démotivant et ne me donnait plus envie de chercher des figurations ou silhouettes.

Bien plus tard et par hasard, il y a 3 ans, je suis arrivée sur le site Casting.fr, sur mon ordinateur, où tout était bien expliqué avec des annonces variées et intéressantes. Plus confiante, je m'y suis inscrite très vite en proposant la même chose à mon compagnon car mes anciennes envies de participations à des films me sont revenues en complément intéressant de mes activités artistiques de recherches de chansons de variétés.

- Premier grand plaisir et bonne surprise : avoir été sélectionnée pour la figuration bénévole du clip de la campagne des restos du cœur 2013/2014 - toujours en ligne sur google et tourné sur la place de l'Eglise d'Auteuil très calme avec cette agréable impression d'être dans un village en plein Paris. Un acrobate travaillant pour 3 cirques portait un jeune homme, une fillette et moi en finale sur ses épaules. L'équilibre étant très délicat avec nos charges réunies, le régisseur devait m'aider à me hisser dans ses bras, à chaque reprise de la scène. J'étais en admiration devant l'exploit de cet artiste Alex qui était aussi capable de recevoir sur sa tête une personne après un salto, m'a-t ‘il dit. Comme ce clip était ensuite diffusé 6 fois par jour, sur TF1, des personnes me reconnaissant, me félicitaient dans rue commerçante mais je n'étais pas la personne qui méritait le plus de félicitations. Alex suait à grosses gouttes dans ce petit parcours refait de nombreuses fois. Ma sœur disait à ses amis que, jamais, elle ne m'avait autant vue, depuis que nous n'étions plus chez nos parents.

- Avec Philippe, mon compagnon, j'ai participé à une séquence du film "Vickie" avec Chantal Lauby, la fille de Guy Bedos et François Berléand, qui vient de sortir dans les salles mais nous avons été presque oubliés car aux montages, il doit être difficile de garder la totalité des scènes et les équilibrer au mieux dans le temps imparti du film. Cependant, nous avons gardé un bon souvenir de la matinée à monter et descendre les escaliers du théâtre de la Madeleine et l'après-midi, dans les fauteuils du théâtre, à suivre une scène du malade imaginaire interprétée par François Berléand, dans une ambiance conviviale.

- Nous allons découvrir le film "C'est quoi cette famille" avec Julie Depardieu, Julie Gayet et Thierry Neuvic où j'ai participé à une figuration et chanté avec d'autres figurants "on ira tous au paradis" (chanson que je ne croyais pas aussi difficile d'apprendre par cœur la semaine précédente au tournage mais bien retenue pour le jour "j"), dans une fête de collège de fin d'année scolaire, et une pause-repas servi sous une tente dans la rue pour une centaine de personnes ce qui était impressionnant d'autant plus que nous avons été tous très vite servis. Ce repas était très bon !

Après avoir vu la séance au cinéma, j'ai été replongée dans l'ambiance du tournage et découvert avec plaisir toute l'histoire dont je ne connaissais qu'une page du scénario. C'est un thème très actuel sur lequel on se penche, avec humour, ainsi que sur les ressentis et vécus des enfants de familles recomposées : leurs petits regrets et leurs joies des retrouvailles ! Beaucoup de moments d'émotions entre parents et enfants d'une famille qui devient une communauté à gérer au mieux des intérêts de chacun. Nous avons passé tous les deux un bon moment avec des acteurs (parents/enfants) très naturels dans leurs rôles !

- Etant parolière-chanteuse (15 chansons écrites sur les musiques de mon compositeur Serge Dudit et enregistrées dans son studio Sonny-song.fr entre 2010 et 2014) complétées par des vidéos de présentations sur :
https://www.youtube.com/user/
Je lis aussi les annonces de tournages de clips recherchant des figurantes ce qui me permet aussi de rencontrer d'autres chanteurs et chanteuses avec d'autres styles.

- J'ai participé bénévolement au clip de Sobregaz (sphères isolées) dans le quartier de la Tour Montparnasse, par un après-midi ensoleillé d'automne. Ce chanteur a participé et gagné un concours de concerts qui a duré 5 semaines avec le deuxième prix pour lui et ses 5 musiciens (la dernière journée dans la salle de la Cigale, un honneur pour lui...). Les personnes rencontrées ce jour-la étaient très sympas et j'ai chanté, en chœur avec elles, le refrain de cette chanson aux impressions très tendances sur notre société, devant la caméra.

- J'ai également confié un remake plus Pro à un réalisateur de l'Association Tournage et Cinéma pour ma vidéo initiale "Reespect" faite à mon retour de Jamaïque où, avec ma famille, j'ai eu la chance d'être accueillie chaleureusement par les habitants de cette île. Pour la petite séquence du salut "Reespect", j'ai invité Sobregaz à la partager avec moi dans la verdure, quand il a eu enfin une pause dans ses projets en cours !

- J'aime bien répondre à des réalisateurs qui débutent avec de petits budgets pour les tournages car il est difficile au début d'investir et de réussir à se faire remarquer dans les festivals. Dans ces activités artistiques, il faut beaucoup de patience. Je les trouve tous très concentrés pour rendre sur l'écran les images que leurs esprits ont imaginé sur les phrases des scénaristes. Les réalisateurs plus expérimentés sont aussi très exigeants au-dessus de leurs caméras. Les cameramen, derrière leurs caméras, ne chôment pas non plus. Nous, les figurants, nous attendons avec impatience les résultats lors d'avant-premières très agréables ou les envois sur internet. Grand merci !

- Dans une petite vidéo "la paramots" diffusée sur Youtube où Philippe et moi-même étions des clients d'un café, nous avons apprécié les talents de la comédienne Elise et son amie ainsi que le comédien, garçon de café. L'équipe nous a gâtés d'un bon repas froid délicieux et la journée à Paris, en leur compagnie, fut excellente.
Par la suite, j'ai lu avec plaisir, sur internet, qu'Elise avait eu un prix de la meilleure actrice récemment.

- Encore un autre plaisir : notre participation Philippe et moi-même au clip "HUM1 avant tout" de la marque de vêtements porteuse d'un message humaniste :
« que nous soyons d'ici ou d'ailleurs, d'une religion ou d'une culture différente, nous sommes Hum1 avant tout »,
tourné un dimanche matin de février un peu froid place du Trocadéro par le réalisateur Frantz Maillard, est en ligne sur YouTube et nous laisse aussi un bon souvenir de tournage mais aussi le Tshirt d'un beau bleu et bien coupé qui m'a été offert ! Philippe a gardé son bonnet en laine avec le logo.

- Par ailleurs, j'ai aussi eu l'occasion d'échanger des messages suite à demande d'amis sur la messagerie du site Casting.fr dont l'une d'un producteur auteur de pièces de théâtre et animateur d'ateliers d'écriture Didier Céliset jouant ses textes en one-man-shows, qui m'a suggéré de présenter mes 15 chansons à la Sacem. Ce fut une très bonne idée à laquelle je n'avais pas songé mais, deux mois après, un courrier m'annonçait que j'étais acceptée dans les membres de la Société.

- Un mini tournage pour un examen de fin d'année pour des étudiants d'une école de cinéma me demandait de jouer une femme agressée à coup de bâtons (seulement suggérés sur les images...) avec mon sac arraché et je devais mourir. On m'a mis du gel couleur sang sur le visage mais j'ai vite compris que faire une fausse morte et ne pas bouger un trait du visage était difficile et une épreuve. J'en ai conclu que je réussirai mieux ma vraie mort ! Quand on la voit encore de loin... cette pensée n'est pas si triste (rire).

- Un court métrage : Nature morte avec des oranges du réalisateur Dick Turner nous a beaucoup plus. Le film va être diffusé dans la salle du cinéma Saint-André des Arts durant tout le mois de septembre et suivi d'un débat avec le public animé par Dick lui-même. Cela complètera nos ressentis et notre intérêt que nous avons eu tous les deux pendant le tournage pour le thème de ce film.

Je remercie Casting.fr qui me permet, par ses annonces régulières, de changer souvent d'ambiances de tournage en tournage tout en m'apportant la fantaisie artistique dont j'ai un grand besoin pour suivre mes envies anti-routines.

Des messages entre nous, abonnés, nous apportent toujours des compléments d'informations sur nos activités, ce qui est très utile. Les expériences des uns servant aux autres. Je me suis fait de nouveaux amis dans le public d'enregistrements d'émissions télés devenues fans de mes chansons.

Amicalement,

Christiana Chappet »

Merci à Cristiana pour son témoignage, nous vous souhaitons une continuité tout aussi favorable et une grande réussite.

- S'inscrire en tant qu'artiste: http://bit.ly/1Xxsu4u
- Des conseils pour vous lancer: http://bit.ly/13zStOo
- Le lexique Artistique: http://bit.ly/1EsYFo1