julienbredman

Hors ligne

Acteur - Comédien - Scénariste

43 ans

Homme

Ile de France

Visites totales 878

Caractéristiques physiques

Taille : 183 cm

Poids : 85 kg

Tour de poitrine : 110 cm

Tour de taille : 90 cm

Tour de hanches : 90 cm

Couleur des yeux : Marrons

Couleur des cheveux : Châtains foncés

Longueur de cheveux : Mi-longs

Type de cheveux : Autres

Signes particuliers

- Jeu de comédien très attentif à la crédibilité.
- Physique qui parait assez jeune par rapport à une réelle maturité (37 ans).
- Maîtrise de l'écriture et notions sérieuses de réalisation.
- Perfectionniste.

Notes personelles

Biographie :

Julien Bredman est né le 22 août 1977 à Malakoff en banlieue parisienne. S'essayant à la musique sous l'impulsion d'un ami producteur, il démarre sa carrière artistique en enregistrant un album intitulé « Elle Aime » qu'il signe comme auteur compositeur interprète sous le nom de « Benjamin Druel » en 2008. Il interprètera cet album sur diverses scènes parisiennes jusqu'à faire la première partie de Renaud Hantson au Nouveau Casino en janvier 2009.
Auteur et comédien dans l'âme, il décide de revenir à ses premières amours en proposant des concepts de formats courts humoristiques à la télévision, c'est ainsi que Fabien Henrion, producteur de l'émission « Le Tube » diffusée tous les samedis sur Canal +, le repère et lui fait intégrer l'équipe comme comédien voix off pour le magnéto « la télé des boloss ».

Afin de s'offrir une démo susceptible de mettre davantage en avant ses compétences de comédien auprès des professionnels du spectacle, il décide de créer la web série "Les Ingénieurs du Monde" dont le succès croit de jour en jour. A la base destinée à offrir une vitrine, le projet prend finalement un envol incontrôlé, plébiscité par les proches, puis les amis, puis le public à qui il présentera la série sur You Tube. Cette série raconte de manière humoristique et complètement décalée le quotidien de deux archanges ingénieurs à qui Dieu, interprété par une femme, a confié la tâche de créer et d'inventer tout ce nous connaissons à ce jour sur terre.

En 2012, il fait la rencontre de Robin Barataud, auteur incontournable de séries policières comme « Julie Lescaut », « Cordier juge et flic », « Alice Nevers » et tant d'autres. Robin est à la recherche d'un dialoguiste humoriste afin d'orienter ses oeuvres vers une nouvelle sensibilité humoristique, souhaitant se détacher de l'univers du polar. Il en résultera un premier pilote de série 52 min nommée « Paco », projet toujours en discussion auprès des diffuseurs. Néanmoins, la réussite de cette collaboration leur permettra de se voir approchés par des producteurs d'UGC qui leur confient la tache de proposer des pitchs de comédies familiales pour le cinéma.
Parallèlement, Julien se lance dans l'écriture d'un one man show. Il se donne pour objectif de participer à l'émission « On ne demande qu'à en rire » de Laurent Ruquier sur France 2 et décide de prendre au hasard un thème imposé pour se mettre dans la situation du concours. Il écrira son premier sketch « Le dermato », qu'il ira jouer sur un coup de tête dans une scène ouverte alors qu'il est en vacances à Avignon. Le style et le jeu sont encore à peaufiner mais les réactions du public sont déjà très encourageantes.

En Avril 2013, Morgane productions tombe par hasard sur la web série « Les Ingénieurs du Monde » et son producteur Gilles Daniel pense à intégrer les épisodes dans une quotidienne sur France 2 en access prime time. Les deux hommes se rencontrent, la série présente des incompatibilités de format mais Julien se voit pressenti par la production pour être chroniqueur dans l'émission « Jusqu'ici tout va bien » présentée par Sophia Aram à partir de septembre 2014. Il apprend alors, de ce fait, que l'inscription au casting de Laurent Ruquier et Catherine Barma tombe à l'eau puisque l'émission est remplacée par cette nouvelle programmation. Son absence de notoriété lui empêchera aussi malheureusement d'intégrer l'équipe du plateau au profit d'Arnaud Tsamère.
Il décide alors de travailler son écriture et son jeu sur scène. Faisant d'une pierre deux coups, il crée le concept de « Schizopathe » qu'il interprète seul face caméra. Le personnage est celui d'un déséquilibré qui erre dans les couloirs d'un hôpital psychiatrique en s'adressant à des vedettes imaginaires représentés par un mannequin et des visages dessinés sur des bouts de cartons. Le concept séduit mais se rapproche beaucoup trop de « La minute blonde », pastille diffusée sur Canal + fin des années 90. Le projet se voit alors avorter mais la galerie de personnages créés pour ce short ouvre la voie à de nouvelles possibilités sur scène.

Durant l'été 2014, Julien jouera premier son one man show « Julien Bredman est un imposteur » au Théâtre Le Bout à Paris (Ecole Nationale du One Man Show). Ce spectacle alterne parties stand-up et sketchs, dans une ambiance d'humour noir très acidulée, mêlant malgré tout une certaine sensibilité ainsi qu'un goût prononcé pour le bon sens de la vie quotidienne. Le leitmotiv de ce spectacle est de rire de l'imposture sous toutes ses formes et dans tous les domaines, en mettant en scène des personnages comme « le prêtre sdf chargé de marier un couple d'acteurs de x » ou « le conseiller d'agence matrimoniale intérimaire face à un cas désespéré ». Afin de lier ces sketchs, il aborde en stand-up des thèmes très tendance comme « les soirées entre potes banlieusards », « la cruauté de l'adolescent d'aujourd'hui » ou encore « la décadence de la télé réalité ».

Audio

Photos

Audio